Il faut croire au bonheur - SATB + piano Il faut croire au bonheur - SATB + piano

SATB

Éditions de l'Alliance

Il faut croire au bonheur est une chanson écrite par Eugène Lapierre, ici proposée dans une version harmonisée par Paul-Émile Paré, chef de chœur et compositeur né à Causapscal (Bas-Saint-Laurent, QC) en 1930. En 1981, l’Alliances des chorales du Québec reconnaît la grande implication de M. Paré dans le monde choral et...
Il faut croire au bonheur est une chanson écrite par Eugène Lapierre, ici proposée dans une version harmonisée par Paul-Émile Paré, chef de chœur et compositeur né à Causapscal (Bas-Saint-Laurent, QC) en 1930. En 1981, l’Alliances des chorales du Québec reconnaît la grande implication de M. Paré dans le monde choral et...
$ 14.00 CAD
Nombre de copies autorisées
-
+
$ 14.00 CAD

Il faut croire au bonheur est une chanson écrite par Eugène Lapierre, ici proposée dans une version harmonisée par Paul-Émile Paré, chef de chœur et compositeur né à Causapscal (Bas-Saint-Laurent, QC) en 1930.

En 1981, l’Alliances des chorales du Québec reconnaît la grande implication de M. Paré dans le monde choral et lui décerne l’Ordre du mérite choral.

L'oeuvre a notamment été rendue populaire par le chanteur québécois Richard Séguin, dont la version est disponible ci-dessous.

 

Eugène Lapierre né à Montréal le 8 juin 1899 et décédé le 21 octobre 1970, est un organiste, professeur, compositeur, musicographe, administrateur du Conservatoire national de Montréal de 1927 jusqu'à son décès en 1970 à l'âge de 71 ans.

Il commence ses études musicales avec Lucien Perreault et devient soprano. Ayant découvert un goût pour l'orgue, il complète cependant des études en journalisme et en administration au HEC Montréal.

Parallèlement à sa carrière journalistique, il suit des cours d'orgue avec Benoît Poirier et joue dans plusieurs églises, dont l'église Sainte-Philomène de Rosemont, l'église Saint-Alphonse-d'Youville, l'église Saint-Jacques-le-Mineur, l'église Saint-Stanislas-de-Kostka et l'église Saint-Denis de Montréal.

Alors qu'il occupe le poste de secrétaire du Conservatoire national de Montréal, il obtient une bourse gouvernementale pour compléter ses études à l'Institut grégorien de Paris et à la Schola cantorum. Ses maîtres sont à l'époque Georges Caussade, Vincent d'Indy, Sylva Hérard et Simone Plé-Caussade.

Après avoir passé un séjour à l'abbaye de Solesmes, il revint au Canada pour diriger le conservatoire national. Il obtient son doctorat en musique en 1930, le premier à avoir été décerné par l'Université de Montréal. Professeur invité à l'étranger, il enseigna à l'Institut grégorien de l'Amérique de Toledo, à l'Académie des arts musicaux de Détroit et à l'école de musique liturgique de Burlington.

Président de la Société historique de Montréal, il fut délégué à plusieurs congrès internationaux de musique et il participa au congrès de la langue française tenu en 1937 dans la ville de Québec. En outre, il donna plus de soixante récitals sur le territoire nord-américain.

Lapierre composa de nombreuses pièces de musique sacrée. Il est notamment l'auteur d'une grande biographie de Calixa Lavallée.

Le fonds d’archives Eugène Lapierre est conservé au centre d’archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

---

Éditeur: Alliance des Chorales du Québec

Référence: EA-059 + EA-059A
Formation: SATB + piano
Paroles et musique: Eugène Lapierre
Harmonisateur: Paul-Émile Paré
Nombre de pages: 2 (SATB) + 2 (piano)

Il faut croire au bonheur est une chanson écrite par Eugène Lapierre, ici proposée dans une version harmonisée par Paul-Émile Paré, chef de chœur et compositeur né à Causapscal (Bas-Saint-Laurent, QC) en 1930.

En 1981, l’Alliances des chorales du Québec reconnaît la grande implication de M. Paré dans le monde choral et lui décerne l’Ordre du mérite choral.

L'oeuvre a notamment été rendue populaire par le chanteur québécois Richard Séguin, dont la version est disponible ci-dessous.

 

Eugène Lapierre né à Montréal le 8 juin 1899 et décédé le 21 octobre 1970, est un organiste, professeur, compositeur, musicographe, administrateur du Conservatoire national de Montréal de 1927 jusqu'à son décès en 1970 à l'âge de 71 ans.

Il commence ses études musicales avec Lucien Perreault et devient soprano. Ayant découvert un goût pour l'orgue, il complète cependant des études en journalisme et en administration au HEC Montréal.

Parallèlement à sa carrière journalistique, il suit des cours d'orgue avec Benoît Poirier et joue dans plusieurs églises, dont l'église Sainte-Philomène de Rosemont, l'église Saint-Alphonse-d'Youville, l'église Saint-Jacques-le-Mineur, l'église Saint-Stanislas-de-Kostka et l'église Saint-Denis de Montréal.

Alors qu'il occupe le poste de secrétaire du Conservatoire national de Montréal, il obtient une bourse gouvernementale pour compléter ses études à l'Institut grégorien de Paris et à la Schola cantorum. Ses maîtres sont à l'époque Georges Caussade, Vincent d'Indy, Sylva Hérard et Simone Plé-Caussade.

Après avoir passé un séjour à l'abbaye de Solesmes, il revint au Canada pour diriger le conservatoire national. Il obtient son doctorat en musique en 1930, le premier à avoir été décerné par l'Université de Montréal. Professeur invité à l'étranger, il enseigna à l'Institut grégorien de l'Amérique de Toledo, à l'Académie des arts musicaux de Détroit et à l'école de musique liturgique de Burlington.

Président de la Société historique de Montréal, il fut délégué à plusieurs congrès internationaux de musique et il participa au congrès de la langue française tenu en 1937 dans la ville de Québec. En outre, il donna plus de soixante récitals sur le territoire nord-américain.

Lapierre composa de nombreuses pièces de musique sacrée. Il est notamment l'auteur d'une grande biographie de Calixa Lavallée.

Le fonds d’archives Eugène Lapierre est conservé au centre d’archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

---

Éditeur: Alliance des Chorales du Québec

Référence: EA-059 + EA-059A
Formation: SATB + piano
Paroles et musique: Eugène Lapierre
Harmonisateur: Paul-Émile Paré
Nombre de pages: 2 (SATB) + 2 (piano)

Produits vus récemment

Recently Viewed Products