Ah! Qui me passera le bois - SSA Ah! Qui me passera le bois - SSA

SSA

Éditions de l'Alliance

Ah! Qui me passera le bois est un chant traditionnel folklorique québécois, présenté ici dans une version harmonisée par Jacques Hétu. "J'étais en partie de pêche au Lac Saint-Pierre quand j'entendis pour la première fois cette remarquable mélodie que chantait un homme de la campagne en battant la mesure avec...
Ah! Qui me passera le bois est un chant traditionnel folklorique québécois, présenté ici dans une version harmonisée par Jacques Hétu. "J'étais en partie de pêche au Lac Saint-Pierre quand j'entendis pour la première fois cette remarquable mélodie que chantait un homme de la campagne en battant la mesure avec...
$ 10.00 CAD
50 copies
-
+
$ 10.00 CAD

Ah! Qui me passera le bois est un chant traditionnel folklorique québécois, présenté ici dans une version harmonisée par Jacques Hétu.

"J'étais en partie de pêche au Lac Saint-Pierre quand j'entendis pour la première fois cette remarquable mélodie que chantait un homme de la campagne en battant la mesure avec son aviron. Je fus tellement frappé de l'étrangeté de ce chant que j'insistai pour qu'il me le répétât plusieurs fois."

Ernest Gagnon, 1865, Chansons populaires du Canada, page 88.

 

Jacques Hétu était un compositeur québécois originaire de Trois-Rivières (1938-2010). Il est l’un des compositeurs canadiens les plus joués, tant au Canada qu’à l’étranger.

Entre 1956 et 1961, il étudie la composition au Conservatoire de musique de Montréal avec Clermont Pépin. De 1961 à 1963, il étudie la composition à l’École normale de musique de Paris avec Henri Dutilleux et suit les cours d’analyse d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris. Après avoir enseigné la composition et l’analyse à l’Université Laval de Québec de 1963 à 1977, Jacques Hétu est professeur d’analyse musicale à l’Université du Québec à Montréal de 1979 à 2000.

Les œuvres de Hétu incluent cinq symphonies, des concertos, des œuvres pour orchestre, un opéra, Le Prix, ainsi que plusieurs œuvres de musique de chambre.

Hétu accorde une place importante au lyrisme, à la poésie, à l'émotion et à la cohérence du discours ; il est également sensible à une plastique sonore et à la rigueur structurelle des contemporains.Les éléments de son style pourraient se définir ainsi : formes néo-classiques et expression néo-romantique dans un langage utilisant les techniques du XXe siècle.

Le compositeur est élu membre de la Société royale du Canada (1989), nommé Officier de l'Ordre du Canada (2001) et nommé Officier de l’Ordre national du Québec (2007).

--- 

Éditeur: Alliance des Chorales du Québec

Référence: EA-007
Formation: SSA
Paroles et musique: traditionnelles
Harmonisateur: Jacques Hétu
Nombre de pages: 2

Ah! Qui me passera le bois est un chant traditionnel folklorique québécois, présenté ici dans une version harmonisée par Jacques Hétu.

"J'étais en partie de pêche au Lac Saint-Pierre quand j'entendis pour la première fois cette remarquable mélodie que chantait un homme de la campagne en battant la mesure avec son aviron. Je fus tellement frappé de l'étrangeté de ce chant que j'insistai pour qu'il me le répétât plusieurs fois."

Ernest Gagnon, 1865, Chansons populaires du Canada, page 88.

 

Jacques Hétu était un compositeur québécois originaire de Trois-Rivières (1938-2010). Il est l’un des compositeurs canadiens les plus joués, tant au Canada qu’à l’étranger.

Entre 1956 et 1961, il étudie la composition au Conservatoire de musique de Montréal avec Clermont Pépin. De 1961 à 1963, il étudie la composition à l’École normale de musique de Paris avec Henri Dutilleux et suit les cours d’analyse d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris. Après avoir enseigné la composition et l’analyse à l’Université Laval de Québec de 1963 à 1977, Jacques Hétu est professeur d’analyse musicale à l’Université du Québec à Montréal de 1979 à 2000.

Les œuvres de Hétu incluent cinq symphonies, des concertos, des œuvres pour orchestre, un opéra, Le Prix, ainsi que plusieurs œuvres de musique de chambre.

Hétu accorde une place importante au lyrisme, à la poésie, à l'émotion et à la cohérence du discours ; il est également sensible à une plastique sonore et à la rigueur structurelle des contemporains.Les éléments de son style pourraient se définir ainsi : formes néo-classiques et expression néo-romantique dans un langage utilisant les techniques du XXe siècle.

Le compositeur est élu membre de la Société royale du Canada (1989), nommé Officier de l'Ordre du Canada (2001) et nommé Officier de l’Ordre national du Québec (2007).

--- 

Éditeur: Alliance des Chorales du Québec

Référence: EA-007
Formation: SSA
Paroles et musique: traditionnelles
Harmonisateur: Jacques Hétu
Nombre de pages: 2

Produits vus récemment

Recently Viewed Products