Mon métier, chef de choeur Mon métier, chef de choeur

Livres

Alliance chorale du Québec

Mon métier, chef de choeur | Par Jean-Pierre Guindon Cet ouvrage est une véritable bible pour tout.e chef.fe de choeur apprenti.e ou confirmé.e. Il s'agit, en quelque 200 pages d'aborder en 4 chapitres tous les contours du métier de chef de choeur. Le premier chapitre traite du métier de chef...
Mon métier, chef de choeur | Par Jean-Pierre Guindon Cet ouvrage est une véritable bible pour tout.e chef.fe de choeur apprenti.e ou confirmé.e. Il s'agit, en quelque 200 pages d'aborder en 4 chapitres tous les contours du métier de chef de choeur. Le premier chapitre traite du métier de chef...
$ 20.00 CAD
-
+
$ 20.00 CAD

Mon métier, chef de choeur | Par Jean-Pierre Guindon

Cet ouvrage est une véritable bible pour tout.e chef.fe de choeur apprenti.e ou confirmé.e. Il s'agit, en quelque 200 pages d'aborder en 4 chapitres tous les contours du métier de chef de choeur.

Le premier chapitre traite du métier de chef de choeur: comment devenir chef? comment se forme-t-on? Que requiert un tel métier? 

Le deuxième chapitre aborde les qualités et compétences requises pour être un bon chef de choeur: il faut en effet savoir être tour à tour un pédagogue, un planificateur, un administrateur, un relationniste ou encore une personnalité. Il faut également savoir traiter avec les choristes, principaux acteurs du choeur que l'on dirige.

Le troisième chapitre examine le travail de préparation: comment élaborer un programme de concert? Comment travailler dans le cadre d'une répétition? Comment développer son choeur? 

Le quatrième chapitre développe différents axes très importants: le chant choral à l'école, la place du chant choral dans un cadre religieux, etc.

Enfin, Jean-Pierre Guindon propose en annexe de son ouvrage d'excellents documents de référence, comme par exemple une grille d'évaluation type pour l'audition des choristes, un modèle de règlements généraux ou encore une notice bibliographique complète et précise.

-- 

L'auteur | Jean-Pierre Guindon, chef de choeur

Jean-Pierre Guindon est diplômé du Conservatoire de musique de la province de Québec à Montréal et de l’École normale de musique de Westmount. Il pratique le métier de chef de chœur depuis de nombreuses années autant au Canada qu’à l’étranger. À ce titre, il a été invité en Israël, en France, en Belgique, aux États-Unis et en Roumanie. Il a dirigé tour à tour les chœurs de l’Université d’Ottawa, de l’Université de Montréal, du Conservatoire de musique de Hull et plusieurs grands chœurs québécois. Pendant plusieurs années, il dirige une série d’émissions radiophoniques de chant choral avec le chœur professionnel de Radio – Canada. De 1968 à 1980, il collabore à la préparation des chœurs de l’Orchestre Symphonique de Montréal. En 1984, il dirige le grand chœur de 3000 voix au parc Jarry lors de la visite de Jean-Paul 11. Il occupe le poste de directeur du chœur professionnel de la basilique Notre-Dame de Montréal de 1997 à avril 2008. À titre de chanteur professionnel, il a été membre régulier pendant vingt-cinq ans des chœurs de Radio-Canada, de l’Orchestre symphonique de Montréal, de l’Opéra de Montréal, des Grands-Ballets Canadiens et du Festival d’Opéra d’Ottawa.

En tant que pédagogue de l’enseignement musical, il a joué un rôle très important dans la région des Basses-Laurentides. Il fonde le chœur «Les Chanteurs de Sainte-Thérèse» en 1961, chœur qu’il dirige pendant trente-huit ans. Il enseigne et organise l’enseignement musical à la Commission scolaire de Sainte-Thérèse de 1964 à 1968. En 1968, nommé professeur au Cegep Lionel-Groulx, il occupe parallèlement le poste de coordonnateur provincial de l’enseignement de la musique à la direction générale des Cegep au ministère de l’Éducation jusqu’en 1975. À ce titre, il préside un comité qui rédige les programmes de musique pour le niveau collégial. En 1980, il fonde le département de musique du Cegep Lionel-Groulx et en assume la direction jusqu’en 1995. En 1984, suite à ses initiatives, l’école primaire à vocation musicale Mgr Labelle rattachée à la Commission Scolaire des Mille-Iles, aujourd’hui l’école Arthur-Vaillancourt est mise sur pied. Il fonde le camp musical d’été au Domaine-Vert à Mirabel. De 1975 à 1980, il occupe le poste de directeur des services aux étudiants au Cegep Lionel-Groulx et en 1980, il assure un intérim à la direction des services pédagogiques.

On le retrouve régulièrement à titre de membre de jurys à la faculté de musique de l’Université de Montréal, à l’Université du Québec à Montréal, au Conseil des Arts et des Lettres de la province de Québec, plusieurs fois au concours national de chant choral à Radio-Canada, au Canadian Music Fest ainsi qu’au concours international de Tours en France. Depuis 2005, il est le délégué de l’Union des Artistes sur le jury pour le choix des choristes professionnels à l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Opéra de Montréal et l’Orchestre Métropolitain.

À titre de formateur, il s’intéresse au perfectionnement des chefs de chœurs et des choristes. Il a siégé au comité pour l’élaboration des programmes de la formation des maîtres en musique à l’Université du Québec à Montréal. Il a également participé au comité consultatif pour la mise sur pied du programme de maîtrise en direction chorale à l’Université de Sherbrooke. Actuellement, occasionnellement, il donne des ateliers sur différents aspects de l’art du chant choral et prononce des conférences sur des sujets musicaux dans le cadre des activités du troisième âge de l’Université de Sherbrooke.
L’alliance chorale du Québec, organisme dans lequel il s’est beaucoup impliqué au cours des ans, remet annuellement un prix à un chef de chœur du Québec, prix qui porte son nom.

Éditeur: Jean-Pierre Guindon

Pages: 204

Format: 8 1/2 x 11

Mon métier, chef de choeur | Par Jean-Pierre Guindon

Cet ouvrage est une véritable bible pour tout.e chef.fe de choeur apprenti.e ou confirmé.e. Il s'agit, en quelque 200 pages d'aborder en 4 chapitres tous les contours du métier de chef de choeur.

Le premier chapitre traite du métier de chef de choeur: comment devenir chef? comment se forme-t-on? Que requiert un tel métier? 

Le deuxième chapitre aborde les qualités et compétences requises pour être un bon chef de choeur: il faut en effet savoir être tour à tour un pédagogue, un planificateur, un administrateur, un relationniste ou encore une personnalité. Il faut également savoir traiter avec les choristes, principaux acteurs du choeur que l'on dirige.

Le troisième chapitre examine le travail de préparation: comment élaborer un programme de concert? Comment travailler dans le cadre d'une répétition? Comment développer son choeur? 

Le quatrième chapitre développe différents axes très importants: le chant choral à l'école, la place du chant choral dans un cadre religieux, etc.

Enfin, Jean-Pierre Guindon propose en annexe de son ouvrage d'excellents documents de référence, comme par exemple une grille d'évaluation type pour l'audition des choristes, un modèle de règlements généraux ou encore une notice bibliographique complète et précise.

-- 

L'auteur | Jean-Pierre Guindon, chef de choeur

Jean-Pierre Guindon est diplômé du Conservatoire de musique de la province de Québec à Montréal et de l’École normale de musique de Westmount. Il pratique le métier de chef de chœur depuis de nombreuses années autant au Canada qu’à l’étranger. À ce titre, il a été invité en Israël, en France, en Belgique, aux États-Unis et en Roumanie. Il a dirigé tour à tour les chœurs de l’Université d’Ottawa, de l’Université de Montréal, du Conservatoire de musique de Hull et plusieurs grands chœurs québécois. Pendant plusieurs années, il dirige une série d’émissions radiophoniques de chant choral avec le chœur professionnel de Radio – Canada. De 1968 à 1980, il collabore à la préparation des chœurs de l’Orchestre Symphonique de Montréal. En 1984, il dirige le grand chœur de 3000 voix au parc Jarry lors de la visite de Jean-Paul 11. Il occupe le poste de directeur du chœur professionnel de la basilique Notre-Dame de Montréal de 1997 à avril 2008. À titre de chanteur professionnel, il a été membre régulier pendant vingt-cinq ans des chœurs de Radio-Canada, de l’Orchestre symphonique de Montréal, de l’Opéra de Montréal, des Grands-Ballets Canadiens et du Festival d’Opéra d’Ottawa.

En tant que pédagogue de l’enseignement musical, il a joué un rôle très important dans la région des Basses-Laurentides. Il fonde le chœur «Les Chanteurs de Sainte-Thérèse» en 1961, chœur qu’il dirige pendant trente-huit ans. Il enseigne et organise l’enseignement musical à la Commission scolaire de Sainte-Thérèse de 1964 à 1968. En 1968, nommé professeur au Cegep Lionel-Groulx, il occupe parallèlement le poste de coordonnateur provincial de l’enseignement de la musique à la direction générale des Cegep au ministère de l’Éducation jusqu’en 1975. À ce titre, il préside un comité qui rédige les programmes de musique pour le niveau collégial. En 1980, il fonde le département de musique du Cegep Lionel-Groulx et en assume la direction jusqu’en 1995. En 1984, suite à ses initiatives, l’école primaire à vocation musicale Mgr Labelle rattachée à la Commission Scolaire des Mille-Iles, aujourd’hui l’école Arthur-Vaillancourt est mise sur pied. Il fonde le camp musical d’été au Domaine-Vert à Mirabel. De 1975 à 1980, il occupe le poste de directeur des services aux étudiants au Cegep Lionel-Groulx et en 1980, il assure un intérim à la direction des services pédagogiques.

On le retrouve régulièrement à titre de membre de jurys à la faculté de musique de l’Université de Montréal, à l’Université du Québec à Montréal, au Conseil des Arts et des Lettres de la province de Québec, plusieurs fois au concours national de chant choral à Radio-Canada, au Canadian Music Fest ainsi qu’au concours international de Tours en France. Depuis 2005, il est le délégué de l’Union des Artistes sur le jury pour le choix des choristes professionnels à l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Opéra de Montréal et l’Orchestre Métropolitain.

À titre de formateur, il s’intéresse au perfectionnement des chefs de chœurs et des choristes. Il a siégé au comité pour l’élaboration des programmes de la formation des maîtres en musique à l’Université du Québec à Montréal. Il a également participé au comité consultatif pour la mise sur pied du programme de maîtrise en direction chorale à l’Université de Sherbrooke. Actuellement, occasionnellement, il donne des ateliers sur différents aspects de l’art du chant choral et prononce des conférences sur des sujets musicaux dans le cadre des activités du troisième âge de l’Université de Sherbrooke.
L’alliance chorale du Québec, organisme dans lequel il s’est beaucoup impliqué au cours des ans, remet annuellement un prix à un chef de chœur du Québec, prix qui porte son nom.

Éditeur: Jean-Pierre Guindon

Pages: 204

Format: 8 1/2 x 11

Produits vus récemment

Recently Viewed Products